Le Londres-Luxor


Auteur : Jakuta Alikavazozic
Nombre de pages : 224 pages
Editions :  Points
Prix : 6.70 euros

Une jeune femme, blonde depuis peu, entre au Londres-Luxor. Dans cet ancien cinéma des années 20 se retrouve la diaspora bosniaque de Paris. On y parle peu de la guerre, davantage d'affaires, et beaucoup des soeurs Vitch : Arianna et Esme. En 1992, sur l'injonction parentales, elles ont rejoint un oncle installé à Paris depuis plusieurs années. Quinze ans plus tard, Arianna est comptable, Esme est écrivain. L'une séduit les hommes, l'autre les comprend. Elles font partie des habituées du Londres-Luxor, mais ces derniers temps, on y croise surtout Esme, à la recherche de son aînée partie sans explications. Cette disparition émeut la communauté entière et pousse chacun à abattre ses cartes dans un jeu déroutant : l'évocation d'un pays d'origine dont l'histoire s'est éparpillée au fil des versions mutliples ou dégradées, de fragments et de mythes.



J'ai croisé ce bouquin au détour d'un partenariat pour lequel je remercie le site Livraddict et les éditions Points, qui ont eu l'extrême gentillesse de me confier ce roman, pour le découvrir et vous le faire partager.

Nous suivons l'histoire d'Esmé, jeune femme, croquant la vie à pleine dent et très attachée à sa famille qui se résume à sa soeur, Arianna. Une histoire qui promettait en action, en émotions mais malheureusement qui n'a eu, sur moi, qu'un effet d'embrouilles. 
Je pensais que ce bouquin allait mettre sur le tapis tout le passé, toutes les histoires qu'a vécu le Londres-Luxor faisait entrer Esmé et Arianna dans une danse d'émotions mais j'étais très loin du compte, ou alors je n'ai pas du tout l'esprit assez ouvert pour ce genre de bouquin, ce qui est fort possible. Ayant décroché de l'histoire, je n'ai pas pu être à 300% du voyage jusqu'à la fin. Je ne peux pas dire que c'est un bouquin merdique que je déconseille, ce serait cracher sur de nombreuses heures de travail de l'auteur, un manque de respect total qui me répugne alors je dirais simplement que ce n'est pas un genre pour moi, soit par mon manque d'expérience dans l'univers de l'auteure, soit pour le genre du bouquin. 

Ce fut quand même un moment de découverte mais qui ne laissera pas une grande marque, qui ne m'aura pas couper le souffle. Pour cela, ma note sera de

10/20



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

C'est Lundi, que lisez-vous ? #173

Tout plaquer et aller prendre un bain (Mes petits moments)

C'est Lundi, que lisez-vous ? #174