18 nov. 2013

Esprit d'Hiver


Titre original : Mind of Winter
Auteur : Laura Kasischke
Nombre de pages : 276 pages
Editions : Christian Bourgeois
Prix : 20 euros



Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d'angoisse inexplicable. Rien n'est plus comme avant. Le blizzard s'est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel, Holly se retrouver seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant...


Holly forme avec Eric, son mari et Tatiana leur fille adoptive, une petite famille sans grande histoire. Noël étant arrivé, les traditions suivent et ce fameux repas de famille que l'on connait toutes et tous avec les grands parents, les oncles et tantes, bref un peu de pression pour Holly qui doit préparer tout le repas, le temps qu'Eric aille chercher la belle famille. C'est le moment de passer un peu de temps avec Tatiana mais celle ci est différente.

Cette mère de famille, très attachée à sa fille, même si ce n'est pas elle qui l'a mise au monde, nous fait voyager à travers ses souvenirs, quinze ans plus tôt, en Sybérie. Elle nous décrit l'orphelinat, son premier regard à ce petit bout de chair qu'elle va aimer tout de suite, ces femmes qui se sont occupées d'elle le temps qu'Holly prenne le relais mais aussi cette petite "embrouille" sur le prénom de la petite. 

J'ai quand même réussi à m'identifiée à Holly car nous sommes toutes les deux mamans et lorsqu'elle décrit sa petite merveille, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le lien avec mes émotions lorsque j'admire ma petite. Une fois ce lien fait avec Holly, la suite se glisse facilement.

Malgré un démarrage difficile, la suite fut que plus douce mais la fin de l'histoire m'a totalement retournée. J'étais torturée entre l'envie de pleurer, me mettant à la place d'Holly et d'Eric mais aussi l'angoisse de cette découverte et l'envie de relire le bouquin avec ce petit détail et ainsi tout comprendre du premier coup. 

Ce qui m'a déplu dans ce bouquin se situe principalement au tout début, lorsque Holly se dit et redit à elle même que quelque chose est venue avec eux de Sybérie. La répétition de cette phrase se fait sur plusieurs paragraphes, plusieurs pages et cela m'a vit agacé, je ne voyais pas l'avancement du récit, cela donnait la sensation de platitude et quand un roman commence comme cela, il y a de quoi se poser des questions pour la suite. Heureusement, cela cesse et on avance très vite avec les personnages.

La seconde petite chose qui m'a bloquée c'est le manque de chapitres. C'est stupide mais j'aime bien me dire "aller, trois chapitres ce soir et au dodo" sauf que là, il n'y a pas de chapitre 1,chapitre 2 ou chapitre 358. Juste des petits astérisques de séparation. 

Pour résumé, ne connaissant pas du tout l'auteur, Laura Kasischke, ce fut pour moi une totale découverte et pas des moindres ! Elle arrive à mettre une ambiance assez spéciale, angoissante qui tient en haleine. Si vous êtes intéressés/intéressées par ce bouquin, n'hésitez pas à le lire dès que l'occasion se présente, vous serrez surpris/surprises jusqu'à la fin ! Pour tout ceci,je remercie infiniment le site Priceminister ainsi que les éditions Christian Bourgeois pour ce premier match de la rentrée Littéraire.

16 / 20 

4 commentaires:

  1. Belle chronique, comme d'habitude :).

    Bonne continuation !! :) ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huuuuu merchi merchi ♥ Je fais de mon mieux :$

      Supprimer
  2. Il me tente bien mais je n'ai pas lu que de bonnes chroniques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, on ne croise que peu de bonnes chroniques, cela m'avait découragé aussi !

      Supprimer

A ton tour de parler ☺