Une bonne et une mauvaise nouvelle


Couverture Une bonne et une mauvaise nouvelle


Auteure : Marion McGuinness
Editions : Eyrolles
Collection : -
Nombre de pages : 316 pages
Date de parution : 02 Avril 2020
Format : Grand 


Clothilde a fait de l'annonce des mauvaises nouvelles son métier. Son créneau : les interactions sociales personnelles que les gens préfèrent éviter. Sa mission : informer avec diplomatie et professionnalisme en cas de ruptures, licenciements, fins de contrats brutales, maladies et décès, etc. Née sous X, Clothilde porte un prénom qu'elle déteste et collectionne les objets perdus qu'elle s'efforce de rendre à leurs propriétaires. Elle a deux chats, parce qu'eux ne la contredisent jamais, et beaucoup trop de livres à lire. Elle n'a qu'une amie, Sarah, mais c'est déjà pas mal.Elles se connaissent depuis l'école primaire, car la maison de Sarah était en face du foyer de l'orphelinat. Le seul défaut de Sarah, c'est son frère jumeau, Ben. Il a été le premier - et unique - amour de Clothilde, mais l'a quittée brutalement pour faire sa vie en Angleterre. Alors qu'elle est confortablement installée dans cette vie solitaire et un tantinet marginale, Clothilde reçoit la visite du notaire local: il à une bonne et une mauvaise nouvelle pour elle. Sa mère biologique vient de mourir, lui laissant un héritage pour le moins inattendu: la garde d'un petit garçon de 8 ans, tout aussi roux qu'elle... qui s'avère être son petit frère. Mais est-ce la bonne ou la mauvaise nouvelle?
"




Entre deux romans dans le domaine fantastique, sortir de mon sentier n'est pas toujours une mauvaise chose. Cela permet de réfléchir autrement, trouver un autre plaisir dans la lecture et pour cela, je me suis tournée vers ce roman de Marion McGuinness. Bien que ce soit son deuxième roman, ce fut une découverte pour ma part ☺




A travers Clothilde, nous avons là une protagoniste torturée. Un passif très dur, née sous X, elle n'a donc jamais connue sa mère biologique, elle a enchaîné des années en foyer, créant ainsi des peurs qui se répercute dans son quotidien et auprès de son entourage, car malgré cela, elle tente de se construire une vie, un cocon avec ses rituels pour ne pas se sentir perturber. Elle deviendra même annonceuse de mauvaises nouvelles pour dépasser cette peur d'en avoir elle-même. Hélas, elle n'y échappera pas et tout va basculer pour Clothilde, le jour où elle deveindra tutrice d'un petit homme de huit ans, Adam, qui n'est autre que son frère biologique et tout son contraire !

Entourée de sa meilleure amie, Sarah et du frère de cette dernière, Ben, elle n'aura d'autres choix qu'accepter tout ceci. S'entame alors un long processus, accélerer grâce, ou à cause, de ce petit homme. Notre protagoniste remarquera qu'une "mauvaise" nouvelle peut amener bien de bonnes choses.





Entre rires et larmes, je dois dire que j'ai jonglé une bonne partie du roman. Clothilde a réellement un lourd passé, que l'on ne peut souhaiter à quelqu'un, du coup, quand elle prend certaines décisions ou a certaines paroles, c'est compliqué de comprendre entièrement ce choix. Le.la lecteur.rice avance à ses côtés dans une montagne russe d'émotions et en sort aussi léger.ère qu'elle ! Bien que la fin soit prévisible, c'est limite ce que j'attendais pour Clothilde, son mérite après tout ceci !
Une lecture qui a eu l'effet escompté sur mon petit coeur et j'en garde un très bon souvenir ♥



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

C'est Lundi, que lisez-vous ? #173

Tout plaquer et aller prendre un bain (Mes petits moments)

C'est Lundi, que lisez-vous ? #174