31 oct. 2018

Lucky Boy

Couverture Lucky Boy

Autrice : Shanthi Sekaran
Editions : Milady
Collection : Contemporain
Nombre de pages : 580 pages
Date de parution : 12 Septembre 2018
Format : Numérique




Pour la première fois, elle se mit à observer les enfants. Les bébés. Sa poitrine se serra à leur vue. Elle aurait voulu en tenir un contre son cœur, sentir le poids doux et chaud d’un nouveau-né dans ses bras. Aimer et être aimée. Concocter une vie toute neuve à partir de son propre sang, de son propre corps. Devenir le foyer d’un être, un nid rassurant et doux dans un monde aux contours tranchants.
À dix-huit ans, des rêves plein la tête, Solimar décide quitte le Mexique pour se rendre en Californie, et traverse la frontière au péril de sa vie. Après un voyage semé d’embûches, lorsqu’elle arrive à Berkeley, Solimar découvre avec stupeur qu’elle est enceinte. Sans papiers et livrée à elle-même, elle trouve en son fils son point d’ancrage, et dans la maternité, son identité. Lorsque la jeune femme est incarcérée en centre de rétention pour immigrés clandestins, son fils est placé sous la garde de Kavya et de son mari, qui souffrent depuis des années de ne pas avoir d’enfants. Kavya se transforme en mère lumineuse et trouve un sens à sa vie. Mais son cœur est scellé à l’enfant d’une autre qui ne reculera devant rien pour le récupérer.
"



Avec un sujet aussi poignant, il était évident que la lecture n'allait pas être récréative, mais entre le savoir et le vivre, il y a tout un fossé.
D'un côté, nous rencontrons Solimar, 18ans, souhaitant quitter son pâys d'origine, le Mexique, pour une vie meilleure aux Etats-Unis pour son enfant à venir. C'est ainsi qu'elle se retrouve chez sa cousine, clandestinement. De l'autre côté, Kavya, une américaine trentenaire ne pouvant avoir d'enfant. Le destin de ces deux femmes sera rejoint par l'enfant biologique de Solimar, qui sera confié à Kavya et son mari par les services sociaux. Une histoire très difficile à lire, mais il est surtout difficile de prendre parti pour l'une ou l'autre des deux femmes, leur combat étant beau et légitime.
En fait, tout au long de la lecture, je me suis mise à la place de Solimar, car je ne peux imaginer le combat de Kavya, mais toutes les deux bataillent pour le bonheur du petit et au final, nous aussi !



Le rythme de la lecture est assez particulier, car si l'on se plonge entièrement, c'est à travers un sentiment étrange que je ne trouve pas dans une autre lecture. Ce sujet m'a marqué et m'a fait terminé en PLS plus d'une fois, mais parlé de coup de coeur serait hors propos. Shenthi Sekaran m'a emporté sans difficulté, elle défend et clame le combat des droits des femmes à être mères et c'est d'une beauté effrayante !
Un sujet tabou en France, car le système n'est pas entièrement le même, mais à lire en étant préparé(e) à tout ça. Personnellement, je l'ai lu en étant fragile et c'était assez rude, donc prudence !


Je remercie les éditions Milady et Netgalley pour cette opportunité ♥



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺