29 août 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #120


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

--------------------------------------------------------------------------------------------


- Lu la semaine passée -

   


~ Lectures du moment ~ 

 Couverture Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 3 : La bibliothèque des âmes 


~ A Lire par la suite ~

Couverture Le Siècle Mécanique, tome 1 : Boneshaker 
Et vous ?

28 août 2016

In My Mailbox #99


In my Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire, qui a été mis en place par Kristi du blog "The Story Siren" et inspiré par Alea du blog "Pop Culture Junkie". C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le regroupement des liens se fait maintenant chez Lire ou Mourir !


-------------------------------------

- Ce que j'ai reçu -

Couverture La Cité des Ténèbres, tome 3 : Le Miroir mortel / The Mortal Instruments, tome 3 : La Cité de VerreCouverture Merry Gentry, tome 4 : Les Assauts de la nuit

See original image

- Ce que j'ai acheté -

Couverture Ladies' taste, tome 1 Couverture Sublime


Et vous ?

26 août 2016

Cygne noire, tome 1 - Fille de l'Orage

Couverture Cygne noir, tome 1 : Fille de l'orage

V.O : Dark Swan, book 1 - Storm Born
Auteure : Richelle Mead
Editions : Milady
Collection : BIt-Lit
Nombre de pages : 512 pages
Date de parution : 11 Juin 2010
Saga : Cygne noir
Nombre de tomes : 4 [Série Complète]
Format : Poche




Parce qu'elle dispose de grands pouvoirs en la matière, Eugénie exerce un fructueux business en bannissant hors de notre monde les Faës et autres esprits qui s'y aventurent. Le jour où elle est embauchée pour retrouver une adolescente emmenée de force dans l'Outremonde, Eugénie se retrouve confrontée à une prophétie inquiétante qui met à jour certains secrets bien gardés de son passé comme de son futur. Cette dernière affirme que son premier né menacera l'avenir du monde tel qu'elle le connaît. 
La chaman devient alors la cible de tous les démons. Eugénie a beau manier la baguette avec autant d'assurance que le Glock, il lui faut trouver des alliés pour mener à bien cette mission: elle les trouvera en la personne d'un monarque Faë ayant un faible pour le bondage et un changeforme ravi de sa condition.
"

Depuis ma lecture de L'Ere des Miracles de Richelle Mead, cette auteure m'a charmé par son univers, sa plume et sa façon de transporter le lecteur. Je me suis dis que c'était le bon moment pour découvrir d'autres sagas et après un petit échec avec Vampire Academy, Cygne noir était de bonne augure et après lecture, je le trouve dans la même lignée que L'Ere des Miracles, plus mature.

Côté surnaturel, nous avons de quoi nous régaler grâce à Eugénie, alias Odile, alias Cygne noir. Grâce à ces dons, elle aide autrui à se débarasser d'esprits un peu trop dérangeant, une chamane excellente dans son domaine, mais cette nouvelle mission, une jeune fille kidnapper et amener à L'Outremondeva faire ressortir de mauvais souvenirs et notre héroïne devra user de tous ces neurones pour s'en sortir ... 
Ce qui est magnifique, c'est la façon dont tout ceci est amener, en douceur, mais sans ennuyer le lecteur. Une petite présentation d'Eugénie, un petit banissement, quelques petits plus et bam, cette mission qui va tout changer. Et là, l'action est encore plus présent, prenant une grande part dans ce premier roman. De l'adrénaline livresque rendant totalement addict...
Comme toute femme, Eugénie peut éprouver des sentiments et ressentir quelques ... envies. C'est là qu'interviennent deux messieurs. A votre gauche, Dorian, roi des Faës, manipulateur à souhait, mais belle gueule. votre droite, Kiyo, renard-garou, et sans me cacher, mon favoris !

Je dois dire que pour certains séries, les premiers tomes sont principalement de la mise en place, mais celui-ci est bien plus, c'est vraiment un premier saut dans l'univers chamanique, saupoudré de mythologies diverses et variées, mais parfaitement dosé pour une cohabitation. Un gros point qui s'ajoute à une belle liste qui ne fait aucun doute sur la poursuite de la saga. Le fait d'avoir attendu aussi longtemps (première parution il y a 6 ans déjà ...) permet de lire la saga complète comprenant trois autres tomes. Maintenant, le plus difficile est d'attendre l'arriée des autres tomes dans ma pile à lire ...

Avec Cygne Noir, Richelle Mead me comble de bonheur et ce roman est presque un coup de coeur. Je me laisserais donc, peut-être, tentée par Succubs, autre saga de l'auteure, donc si vous avez un avis sur chaque série, n'hésitez pas à me conseiller, je ne refuse aucun commentaire !


25 août 2016

Dans ma PAL ... #60


Dans ma PAL ... est un rendez-vous organisé par Nessa du blog Book'n'Love et se fera tous les jeudis.
Le concept est simple :
Chaque semaine, UN livre de votre PAL sera mis en lumière avec ces trois questions à chaque fois 

Te souviens-tu de quand tu as acheté/reçu/emprunté ce livre ?
- Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?
- Comptes-tu le lire prochainement et pourquoi ?

-------------------------------------------------------------------------------------

Cette semaine, je vous présente

Couverture Anita Blake, tome 12 : Rêves d'Incube

Anita est appelée à intervenir dans une affaire de vampire tueur en série qui s'attaque à des stripteaseuses. Elle est certaine que le coupable n'est pas quelqu'un du coin... mais il se peut que son jugement soit troublé par un conflit d'intérêts. Soupçonnée par tous, tenaillée par la faim primitive qu'ont éveillée en elle ses relations passionnées avec un vampire, un loup-garou et le métamorphe Micah, Anita va être poussée jusqu'aux limites de son endurance.


Te souviens-tu de quand tu as acheté/reçu/emprunté ce livre ?
Cette fois-ci, c'est chez Happy-Cash que j'ai découert ce petit roman, tout seul, cherchant une bonne famille pour une misère (0€99). 

Pourquoi est-il dans ta PAL ?

Comme ses prédécesseurs, j'attends de ce livre une aventure pleine de rebondissements, un brin d'humour et un peu de tendresse, même chez les surnaturels c'est possible !


L'avez-vous déjà lu ? Qu'en avez-vous pensé ?
Si une LC vous tente, n'hésitez pas à me contacter !

24 août 2016

[Cinéma] Suicid Squad

Suicide Squad : Affiche


Côté cinéma, je suis loin d'être difficile, dès que la bande-annonce accroche ou que la synopsis me tente, je me lance dans le visionnage, mais pour Suicid Squad, je suis tombée amoureuse de la BA (bande annonce), de son casting et j'avais hâte de pouvoir le visionner. 
Petite surprise, mon homme n'a pas voulu attendre sa sortie en Dvd et nous sommes aller l'admirer au cinéma, grand écran, son qui déboite, sans les enfants dans les pattes ... Bref, du bonheur qui s'annonçait pendant 2h.

Deadshoot, Harley Quinn, Capitaine Boomerang, Killer Croc et Diablo... 
Tout le contraire des Super-Héros et pourtant, le monde à besoin d'eux ! Embauchés pour une mission, nos Super-Méchants sont partagés entre l'envie de faire cette mission correctement et ainsi avoir leur récompense et l'envie de se faire la malle au plus vite... Principe du grand méchant lâché dans la nature. 

Quelle est cette mission ?
Sauver le monde d'une sorcière de quelques milliers d'années et son frangin, avides de pouvoir, rien que ça. Bon même si ce petit détail n'est pas original du tout, j'ai fortement apprécié que tout s'enchaîne rapidement. Une brève explication de qui sont les méchants, qui ils doivent combattre et c'est parti, ça pète dans tous les sens.

Mais ce film, ce n'est pas que des tirs de fusils, c'est aussi plusieurs histoires. Chaque méchants n'étant pas nés ainsi, on découvre ce que chacun cache et c'est là que mes deux chouchoux se détachent du lot.

♥ HARLEY QUINN ♥

See original image

Pour ce rôle, ils se tiennent bien au comics. D'abord "normale" en tant que docteur, c'est lorsqu'elle croise le Joker que tout déraille. Follement amoureuse, elle sera sa marionette au grand coeur. Totalement folle, elle garde quand même une naïveté qui fait fondre, pour elle, tant que la personne lui plaît, elle sera cool avec, "gentille" ou "méchante". D'ailleurs, pour la sortir de là, son compagnon intervient plusieurs fois, donnant une autre partie de l'histoire à l'histoire en elle-même. 

♥ El Diablo ♥

Suicide Squad : Photo Jay Hernandez

Maniant le feu aec une facilité, ce "don" est plus une malédiction pour sa part. La jouant à la "Barracuda" dans le dernier "Agence tous risques", Diablo refuse de participer à la mission, mais suit quand même le mouvement. C'est lors d'un émouant tête à tête entre méchant que nous saons réellement le pourquoi du comment et là, j'ai craqué ! 
De plus, je tiens à féliciter grandement l'équipe de maquilleurs pour les tatouages très réalistes et très en raccord avec le personnage. 

Au bout de ses deux heures d'action, j'avais l'impression d'y être depuis quelques minutes seulement et encore avec des étoiles dans les yeux, très satisfaite de ce que je venais de voir. De son côté, mon homme à trouver à redire (manque d'action), mais je l'ai tout de suite repris en disant que Marvel c'est aussi une histoire, des personnages, pas seulement des tirs de fusils à tout va...

Je conseille donc ce film à ceux qui apprécient la mode "Marvel au cinéma" bien différent des X-mens ou encore du dernier "Batman vs Superman" qui ne lui arrive pas à la cheville !

23 août 2016

Les Colombes

Couverture Les Colombes

V.O : -
Auteure : Caro M.Leene
Editions : Auto-Edition
Collection : -
Nombre de pages : 306 pages
Date de parution : 07 Juillet 2016
Format : Numérique
Prix : 3€99




Un thriller féminin au croisement entre Les Oiseaux et Pretty Little Liars. 
Le premier lauréat Thriller sur Fyctia 
Elles sont cinq. Lola, Anne, Camille, Marie et Solène. Cinq adolescentes auxquelles la vie semble vouloir sourire sans nuage.
Mais lorsqu'Anne disparaît, tout bascule. Leurs rêves d'avenir et leur insouciance. Leur jeunesse et leurs éclats de rire.
Il leur faut désormais mentir. Mentir pour protéger le secret de leur amie. Mentir pour rester fidèles au serment qui les unit.
Jusqu'à ce que six ans plus tard, les secrets que l'on croyait enfouis refassent surface et reviennent hanter Lola et ses amies. Une chaîne en or retrouvée dans une boîte aux lettres, une étrange sculpture de papier, une colombe clouée à une porte : les messages se font de plus en plus sombres, de plus en plus angoissants.
Quelqu'un sait. Quelqu'un connaît leur secret. Et cette personne cherche vengeance.
Quand la mort étend ses ailes sur la campagne, le pacte des soeurs de sang doit- il être rompu ?
"


Depuis que je me tente à l'auto-édition, je ne me fis qu'à mon avis. Si le résumé me tente, je me lance, sans lire de chroniques ou d'avis auparaant, pour ne pas m'influencer ou espérer telle ou telle chose, sans être méchant envers les auteurs. 
Concernant "Les Colombes", cela m'a permis de ne pas le cataloguer dans "Thriller" tout de suite et attendre "LA" solution finale, mais plutôt lire et découvir au fil des pages. 
Je dois dire que j'ai passer un très très bon moment durant ces nombreuses pages.

Si Les OIseaux ne me dit pas grand chose, je connais bien Pretty Little Liars pour aoir suivis quelques saisons. Ce groupe de jeunes filles ayant vécu cette fameuse nuit, ce drame et dont elle décide de taire, s'unir pour tenter d'oublier, jusqu'à ce que le passé reiennent mettre à l'épreuve... Mais rassurez-vous, Les Colombes n'a que cela en commun, car, si la série télé m'a fait mourir d'ennuis après plusieurs épisodes, ce roman m'a fait dévorer les chapitres sans une once d'envie de stopper, au contraire.

Pour ce groupe d'amies, si soudées, si unies, un évènement changera tout au plus profond de chacune. Si elles arrivent à faire oublier ce drame, les apparences sont bien trompeuses. Et si le corbeau était l'une d'entre elles ? Ou alors, ce Guillaume, frère de la disparue, fraîchement revenu dans le coin ? Ou le boulanger ? Bref, tout le monde devient suspect et la chasse au coupable commence.
C'est, bien entendu, la façon dont Caro M.Leene tourne l'histoire et décrit l'ensemble qui fait la force du roman. Les scènes décrites sont parfaitement visualisables, imaginables et permettant au lecteur toute une ribambelle d'émotions, de sensations.

L'auteure de ce roman n'étant pas l'auteure de la série télé, ne vous attendez pas à trouver une pauvre copie de tout ça, car le grain de sel de Caro M.Leene fait toute la différence, mais vous avez un petit apperçu du manège émotionel que vous vous apprêtez à vivre auprès de ces demoiselles et tant de secrets ...

Pour conclure, à mes yeux, ce roman est une très bonne histoire que j'ai eu plaisir à lire et que je recommande tant le talent de cette jeune auteure mérite votre attention. Je serais même ravie de découvrir de futurs romans, du même genre ou tout autre chose, tant la plume m'a séduite et m'a donné l'envie d'en savoir plus sur toute l'imagination de sa créatrice. 


22 août 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #119


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

--------------------------------------------------------------------------------------------


- Lu la semaine passée -

  Couverture La Loi de Gaia Couverture Meg Corbyn, tome 3 : Gris présages

~ Lectures du moment ~ 


Couverture Boys don't cry 


~ A Lire par la suite ~

Couverture Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 3 : La bibliothèque des âmes


Et vous ?

21 août 2016

In My Mailbox #98


In my Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire, qui a été mis en place par Kristi du blog "The Story Siren" et inspiré par Alea du blog "Pop Culture Junkie". C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le regroupement des liens se fait maintenant chez Lire ou Mourir !


-------------------------------------

- Ce que j'ai reçu -

 


- Ce que j'ai acheté -


Couverture Crossfire, tome 1 : Dévoile-Moi 

Et vous ?

20 août 2016

La Loi de Gaïa

Couverture La Loi de Gaia

V.O : -
Auteure : Caroline Giraud
Editions : Bookelis
Collection : En toutes lettres
Nombre de pages : 400 pages
Date de parution : 18 Juillet 2016
Format : Grand
Prix : 15€




Loi de Gaia, article 1
Les survivants du pays détruit par l'explosion nucléaire sont déchus de leur humanité et doivent porter un tatouage permettant de les identifier. Chaque tatouage représentera un animal symbolisant le crime commis. Un loup pour le meurtre, un lion pour le viol, un renard pour la torture et un tigre pour le rapt d'enfants. 
Article 2
Les tatoués seront distribués aux familles et amis des victimes pour leur permettre de se venger de leurs crimes. Un maître a tous les droits sur son tatoué, excepté celui de le tuer. Il peut le battre, l'exploiter, le revendre, l'enfermer, etc. 
Article 3
Toute atteinte d'un tatoué sur un civil sera punie par un emprisonnement à vie dans un camp de torture.

Paris croule sous les bombes et les fusillades depuis que Kagan Közul est revenu se venger de ceux qui l'ont injustement envoyé en prison cinq ans auparavant. Des trois coupables, il n'en reste plus que deux : Sarah et Milian se haïssent, mais à présent ils doivent survivre, ensemble.
"


Bien que chaque auteur est remercier lors d'une proposition de partenariat, là, je tiens sincèrement à remercier Caroline Giraud pour avoir écrit une telle histoire et m'avoir permis de la lire, de la partager. 

Sarah et Kagan n'ont rien en commun. Elle est issue d'une famille française, avec des moyens, allant dans une grande école, avec une belle vie devant elle.
Lui est un "tatoué", un criminel réduit en esclave. Accusé à tort, il est de nouveau emprisonné et ne vit plus que dans la soif de vengeance. 
De son côté, Sarah cherche à le venger également, le faire innocenter, mais qui est réellement le bourreau de Kagan ?

Si l'amour est un point très fort de cette histoire, ce n'est pas tout, beaucoup d'émotions sont présentes dont la haine. Cette haine parfaitement bien décrite dès le début, celle que Sarah nourrit envers Milian, celui qui a envoyer Kagan en prison. Tellement bien décrite que j'ai commencé à la ressentir et, comme Sarah, le pardon a du mal à s'installer. Après quelques paragraphes, je me suis demandé pourquoi elle le détestait tant ? On peut haïr celui qui envoit notre bien aimé loin de nous, mais à ce point ? et puis, il y a ce "petit détail" qui change tout et le combat se transforme petit à petit. 
Sarah mène dont, depuis 5 ans, une bataille magnifique, qui met le lecteur de son côté et criant à l'ignocance de Kagan autant que la demoiselle, mais au fur et à mesure des révélations, on se prend quelques claques en pleine figure et le besoin de connaître toute l'histoire devient de plus en plus fort. Mettre les points sur les "i"...

L'histoire ne se déroule pas seulement du point de vue de Sarah, il est alterné avec celui de Kagan, mais également un mélange entre passé et présent, un peu déroutant par moment, mais qui est très bien manier. Les informations arrivent en tant voulu et l'histoire s'éclaire de pages en pages ! 
Ce qui est certain, c'est qu'au bout d'une cinquainte de pages, j'étais déjà comblée et il me restait plus de 300 pages, encore. De quoi passer des heures sublimes, et ce fut le cas pour moi.

La force des personnages, la force de l'histoire, la plume de l'auteure, un tout qui rend totalement addict à ce roman, des heures de lecture avec des étoiles dans les yeux, une boule au ventre et, j'avoue sans aucune honte, quelques larmes versées sur la fin ... 
Alors non, je ne vais obligé pesonne à craquer pour cette talentueuse auteure, mais son travail mérite amplement une petite curiosité, non ? Caroline Giraud, auteure de La Loi de Gaïa, à suivre de très près !


19 août 2016

Black Widow - Forever Red

Couverture Black Widow : Forever Red

V.O : Black Widow, forever red
Auteure : Margaret Stohl
Editions : Hachette
Collection : Marvel
Nombre de pages : 438 pages
Date de parution : 08 Juin 2016
Format : Grand




Entrez dans le monde du maître espion emblématique des Avengers...

Natasha Romanoff est l'un des assassins les plus dangereux du monde. Rompue aux arts de la mort et de la mystification, Natasha a reçu son surnom de "Black Widow" par Ivan Somodorov, son cruel mentor de la chambre rouge, l'académie qui forme les agents secrets de Moscou.

A Brooklyn, Ava Orlova tente de se faire passer pour une ado ordinaire , même si sa vie n'a rien d'ordinaire. Fille d'une physicienne quantique portée disparue, Ava a été soumise à toute une série d'expériences militaires impitoyables avant d'être secourue par Black Widow et placé sous la protection de S.H.I.E.L.D. Ava a toujours voulu reprendre contact avec son insaisissable libératrice, mais Black Widow n'a jamais vraiment été du genre à vouloir jouer les grandes soeurs.

Jusqu'à maintenant.

Lorsque des enfants d'Europe de l'Est commencent à disparaître, et que du matériel issu de la chambre rouge refait surface, Natasha soupçonne que son ancien mentor est de retour. Et qu'Ava Orlova est la seule à pouvoir l'arrêter. Afin de vaincre le dément qui menace leur futur, Natasha et Ava doivent résoudre les énigmes de leurs passés. Alors seulement elles comprendront la vérité sur ce garçon aux yeux sombres et au tatouage en forme de sablier qui hante les rêves de Ava...
"


Depuis toute petite, je découvre, comme beaucoup, tous les super héros de Marvel à travers les films, principalement, mais comme ces derniers n'en disent que peu sur les personnages, je me tourne de plus en plus vers les versions papiers, beaucoup plus développés. 

Natasha Romanoff, alias Black Widow, est l'une des rares héroïnes qui attire mon attention. Personnage torturée, mais parfaitement mystérieuse, je n'ai pas résister à ce roman, écrit, en plus, par une auteure que j'apprécie beaucoup, Margaret Stohl, qui a notamment participé à la saga Sublimes Créatures.

Dès le départ de l'histoire, nous avons énormément de détails, ce qui nous plonge rapidement dans l'ambiance Marvel, agent secret, etc. Un environnement qui peut donner le tournis, tant les informations s'enchaînent, mais qui m'a fortement plu et qui, avec du recul, montre un fort intérêt pour l'auteure pour ce qu'elle écrit, avec un gros travail de recherche concernant Natasha Romanoff et ainsi donnant de la véracité où les fans de Marvel pourront se retrouver.

Comme je le disais plus haut, Black Widow est l'un des personnages les plus torturés que j'ai pu rencontrer, ce dû à son passé horrible, sans émotions. Etant encore enfant, elle est receuillie par un homme, Ivan, qui lui apprendra à être un soldat, tuant dès que l'on lui dit, sans regret, sans remords, sans coeur ... Si elle arrive à s'en défaire, des années plus tard, elle en reste encore bien marquée. 
Lors d'une mission de sauvetage, ce passé va réapparaître, mais elle va devoir le surmonter afin de sauver des enfants ...

Une fois de plus, Margaret Stohl a user de ses mots pour m'emporter là où elle désirait, sans grandes difficultés. Je pense que plusieurs mois de travail ont été nécessaire pour réaliser ce roman et, à mes yeux, cela à payé, car on ressent parfaitement bien la détresse et la complexité de ce personnage, telle que je l'imaginais. La trame est très bien tenue et l'action attendue nous est fournie tel un feu d'artifice. J'en ressors avec les yeux qui brillent, l'envie que ce roman devienne une saga pour ne pas lacher l'univers. 

Pour conclure, ce roman a été lu en très peu de temps, tant j'étais happée par l'histoire. Avec le recul et en y repensant calmement, je ne trouve pas de défaut : L'histoire arrive rapidement, les explications sont là tout en laissant une pointe de mystère et de curiosité,les personnages sont bien décrits, on voit leur évolution, et j'en passe !