29 juin 2015

Prince Captif, tome 1 - L'Esclave



V.O. :  Captive Prince, book 1
Auteure  C.S. Pacat
Nationalité : Australienne
Traduction : Louise Lafon
Editions : Milady
Collection : Romance
Nombre de pages : 288 pages
Date de sortie : 29 Mai 2015
Format : Grand

Prix :  14.90 €



"
Il devait être roi, il est devenu esclave. 
Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave de plaisirs au prince d’un royaume ennemi. Beau, manipulateur et mortellement dangereux, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à Vère. Mais dans la toile mortelle de la politique vérétienne, les apparences sont trompeuses. Pris dans les manigances de la cour, Damen doit s’alier à Laurent pour sa survie et celle de son royaume. Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

"



J'ai eu l'occasion de lire ce premier tome grâce à mon partenariat avec le Ladies Club, que je remercie pour cette découverte. Bien que la lecture fut avant sa sortie dans nos librairies, ma chronique a tardé pour différents chamboulements dans ma petite vie.

J'ai eu quelques difficultés à débuter ce roman, car le premier chapitre nous englobant le contexte de l'histoire, beaucoup d'informations nous parviennent d'un coup et nous devons faire le tri : Qui est qui ? Qui fait quoi ? Pourquoi font-ils cela ? Bref, beaucoup de questions se posent et les réponses tardent à venir. Une fois que tout ceci est assimilé, totalement ou partiellement, nous pouvons profiter comme il faut du roman en lui-même.

En lisant le résumé, nous avons un très bel apperçu de ce que nous découvrons. J'ai beaucoup apprécié le décor qui est posé, cette ambiance pleine de testostérone avec ces hommes, de vrais hommes, désireux de pouvoirs, prêts à en découdre avec les poings et pour certains, luttant avec autant de coups bas que possible, donnant un rythme de lecture très agréable et intéressant. 
Un gros point positif que je retiens également concerne les prénoms que l'auteure choisis, un dépaysagement total comme par exemple Damen, notre musclor principal, bien que certains prénoms comme Laurent apparaissent. 

Là où j'ai eu le plus de mal, que ce soit au début comme à la fin, ceux sont par rapport à leur sexualitée débridée ! Entre leur coutume voulant que les hommes n'aient que des esclaves masculins et les femmes avec les femmes, les orgies qui sont monnaie courante ... Non pas que je sois pudique, mais j'ai été fortement surprise de croiser autant de rapport en ces quelques pages. 

Non seulement j'ai découvert un nouveau genre littéraire, n'ayant jamais entendu parler de la romance M/M - Mâle/Mâle- avant celui-ci, j'ai également fait une très belle rencontre avec C.S. Pacat qui a autant d'imagination que de talent ! Me laissant sur une bonne impression après un seul tome, je serais ravie de découvrir d'autres de ses romans, dans ce genre ou non.


Pour résumé, j'ai quand même passé un bon moment aux côtés de Damen, ses mésaventures laissent rêveuse et envieuse de lire la suite qui m'attends gentillement dans ma PAL numérique ... 



28 juin 2015

L'Ere des Miracles, tome 2 - La Couronne de l'Elue


V.O. :  -
Auteure  Richelle Mead
Nationalité : Américaine
Traduction : Lionel Evrard
Editions : Bragelonne
Collection : -
Nombre de pages : 432 pages
Date de sortie : 18 Mars 2015
Format : Grand

Prix :  22 €



"
L'enquêteur religieux Justin Mars et la belle Mae Koskinen, soldat d'élite dont la mission est de le protéger, sont chargés d'enquêter sur le retour des dieux. Au cours de cette enquête, ils font une découverte incroyable : non seulement les dieux sont en rivalité pour s'accaparer le contrôle des humains, mais les élus, des humains marqués par une divinité, se dressent les uns contre les autres dans une lutte sanglante ! Et leur mission va prendre une nouvelle tournure lorsqu'ils sont affectés à la délégation diplomatique en route pour Arcadia, un dangereux pays voisin...

"



En partenariat avec Livraddict et Bragelonne, j'ai eu la chance de pouvoir être sélectionnée pour lire ce second volet qui était impatiemment attendu à la maison. Aussitôt reçu, aussitôt dévoré !

Nous retrouvons notre duo , Mae & Justin, en mission depuis quelques mois maintenant. Suite à la demande de Lucian, un sénateur de la RUNA, ils vont mettre les pieds sur un terrain miné : Arcadia, un pays dont l'équilibre entre paix et guerre se joue à un fil, et tout cela en rejoignant la délégation diplomatique, bien loin de leur rôle principal. Entre intérêts généraux et intérêts personnels, Mae et Justin devront jouer finement ...

Cette suite confirme beaucoup de chose qui étaient quasiment acquise depuis ma lecture de L'Ere des Miracles, tome 1 - L'Echiquier des Dieux
Par exemple, mon coup de coeur pour le personnage de Mae. Paraissant froide et sans coeur, cette impression est seulement dûe à son poste de soldat, devant toujours être impartiale, aux aguets, mais derrière ce masque que seul Justin est en mesure de fissurer, une jeune femme formidable se cache et s'épanouie au fil des pages. 

Bien que l'histoire se concentre sur cette visite à Arcadia, nous croisons quelques chapitres sur l'un des personnages secondaires, déjà rencontrer dans le premier tome, Tessa. Ces passages permettent une petite pause, mais je reste assez indécise quant à mon envie de zapper ces étapes et n'avoir que les aventures de Mae & Justin ou bien connaître un peu plus les personnages comme Tessa et bien d'autres, pour étaler un peu plus le plaisir de cet univers. 

Ces moments d'hésitation sont de courte durée vu que nous n'avons pas le temps de lever les yeux du livre, l'histoire allant tellement vite, le style d'écriture étant simple et agréable pour les yeux comme pour la compréhension. C'est un gros point positif que je retiens concernant Richelle Mead et poussant ma curiosité sur ces autres romans. 

Je reste toutefois partager sur un point dont j'aimerai avoir vos avis pour ceux et celles qui ont eu l'occasion de découvrir ce roman. L'intégration de sujets comme la politique, la religion, mais aussi la polygamie. Bien que je ne les croise pas dans de tels genres littéraires, je trouve cela risqué, mais aussi courageux ! Je reste aux aguets pour vos réactions !

Pour conclure, je tenais à remercier infiniment Livraddict & Bragelonne pour cette suite ! Un régal pour une accro à cette saga ♥




L'ère des miracles, tome 1 - L'Echiquier des Dieux



V.O. :  Age of X, book 1 - Gameboard of the Gods
Auteure  Richelle Mead
Nationalité : Américaine
Traduction : Lionel Evrard
Editions : Milady
Collection : Bit-Lit
Nombre de pages : 704 pages
Date de sortie : 22 Août 2014
Format : Poche

Prix :  8.20 €

"
Combattante invincible à la beauté surnaturelle et entièrement dévouée à la République, Mae Koskinena a commis une grave erreur et elle est prête à tout pour racheter sa faute. Elle accepte de servir de garde du corps à l’arrogant Justin March, enquêteur de génie exilé depuis des années et rappelé afin d’élucider une série de meurtres rituels. Mais alors que leur enquête progresse, ils comprennent que leurs découvertes les exposent à un terrible danger... et que leurs destins sont liés. Car dans l’ombre, de mystérieux ennemis se regroupent, prêts à reprendre le contrôle de ce monde dans lequel les humains ne sont que des pions sur un échiquier.

"

Connaissant de nom, Richelle Mead, j'ai voulu tester son univers et j'avoue que L'Ere des Miracles me tentait un peu plus que Vampire Academy. J'ai toutefois attendu sa sortie en version poche chez Milady, pour l'amener plus facilement avec moi.

Me voici donc plongé aux côtés de Mae, une jeune femme dont la beauté fascine plus d'un, dont le caractère et l'impartialité effraie et suscite l'intérêt de son entourage, mais aussi de la République qui, suite à un égarement de cette dernière, se voit confier comme mission de surveiller et d'accompagner Justin March enquêtant lui-même sur des meurtres. Bien que sur le papier cela semble une mission ausi facile que surveiller un enfant, elle a s'avérer bien plus délicate et révélatrice que prévue ...

Avec un tel duo, impossible de s'ennuyer ! 

Mae étant un bon petit soldat de la République, rare sont les moments où elle se libère de ce boulot, où elle devient la véritable Mae, mais le contact avec Justin, son opposé à souhait, est lui-même du début à la fin, que ça plaise ou non, va bouleversé la vie de notre héroïne, pour notre plus grand plaisir. Par moment, j'avais l'impression de voir une mère et son fils ne faisant que des bétises, parfois un couple d'amoureux qui adore se charier, bref, un yoyo assez amusant !

Concernant l'histoire en elle-même, j'ai été entraînée dès les premières pages. L'univers et le contexte étant bien loin de notre époque et notre société, bien que l'on retrouve quelques similitudes, l'auteure prend le temps de tout nous décrire, la hiérarchie, les deux colonies, le fonctionnement de tout cela. Avec toutes ces informations, on peut mieux comprendre les réactions des personnages, leur mentalité, etc. 
Ce genre de roman promet une forte dose d'action et de rebondissements, de révélations : tout ce que j'aime ! Et je suis très loin d'être déçu par cette découverte que je conseille à tous ceux & celles qui hésiteraient encore. Bien que pour Vampire Academy, je n'ai vu que l'adaptation cinématographie, j'ai plus été emporté par cet univers plus adulte. 
Arrivée à la fin de ce premier volet, j'avais hâte de poursuivre, je me suis même tatée à faire une relecture avant la sortie de second, mais finalement je le ferais plus tard. 

Pour résumé, je suis ravie d'avoir "rencontré" l'auteure et découvert son univers à travers ce début de saga, j'ai pu facilement entrer dans l'histoire et être emportée avec un grand plaisir. Une sagaà surveiller et sûrement à classer dans les coups de coeur ♥




27 juin 2015

Tintamarre à la ferme



V.O. :  -
Auteure  Marie-Hélène Lafond
Illustration : Marie-Pierre TiffoinNationalité : Américaine
Traduction : -
Editions : Livr'S Editions 
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 22 pages
Date de sortie : 15 mai 2015

"

Dans la chaleur de l’après-midi, Horace le chat s’ennuie. Il ne se passe jamais rien dans cette ferme. Chacun reste dans son coin, personne ne s’intéresse à son voisin. Mais que pourrait faire Horace pour changer la situation ? Soudain, il a une idée de génie…

"


Livr'S Editions m'a contacté, voilà de cela quelques semaines, afin de m'envoyer un partenariat, sans m'en dire plus. Impatiente, j'ai arraché l'enveloppe pour découvrir : Tintamarre à la ferme. La joie fut doublée lorsque ma fille de 23 mois a crier de plaisir en voyant les animaux sur la couverture. 

Nous avons donc commencé cette aventure aux côtés des animaux de cette ferme, dont Horace va changer le quotidien. 
En effet, ce chat malin observant que dans la ferme, tout le monde à son petit train-train habituel, laissant une ambiance plate, sans trop de vie, décide de mettre un peu d'animation et commence à miauler, chanter, entraînant tout le monde dans son jeu.

Je dois avouer que ce genre de lecture est tout nouveau pour moi, ma princesse s'intéressant tout juste aux histoires que je lui raconte, je n'ai donc pas beaucoup de comparaison, mais ce petit roman est un coup de coeur pour nous deux. L'auteure nous décrit bien le quotidien des animaux avec, par exemple, "les poules caquettent à qui mieux-mieux dans le poulailler", le coq qui dort, la vache qui mange, etc, permettant à un enfant pas ou peu habitué à cet environnement, d'avoir un petit apperçu. 
Le vocabulaire employé est vraiment simple ce qui m'a permis de lire d'une traite l'histoire en prenant une intonation approprié sans trop réfléchir, cela a beaucoup plu à ma princesse. 

Au niveau du graphisme, un grand bravo à Marie-Pierre Tiffoin qui a fait un boulot remarquable. Autant de couleur, un trait fin et des expressions très humaines : un régal pour nos yeux ! Voulant absolument partager avec vous, voici une petite photo en bonus :




Pour résumé, je n'aurai aucun soucis à faire partager le livre auprès de mes amies et leurs enfants, puis dans quelques années, l'utiliser pour que ma fille puisse le lire d'elle-même, bien que je compte bien lui lire plus d'une fois d'ici là ...
Je tenais donc à remercier infiniment Livr'S Editions pour ce beau cadeau ! 





Coup de



In My Mailbox #45


In my Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire, qui a été mis en place par Kristi du blog "The Story Siren" et inspiré par Alea du blog "Pop Culture Junkie". C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le regroupement des liens se fait maintenant chez Lire ou Mourir !


-------------------------------------


Voici donc une vue général des petits nouveaux dans ma PAL !


Ce que j'ai reçu


After, saison 1 et Félicity Atcock, tome 1 : Les Anges mordent aussi sont mes cadeaux d'anniversaire d'Hanne-Laure & Ideun que je remercie beaucoup ♥ (encore une fois :p)

La Saga Waterfire, tome 2 -Rogue WaveMoi, Simon 16 ans, Homo Sapiens sont deux partenariats avec Hachette Editions - Black Moon

Le secret de l'inventeur m'a été envoyé par The Notebook 14 lors de son concours des deux ans de son blog

La Triologie du Sang me vient des éditions Cyplog après avoir gagné un de leur concours. 


Un grand merci à tout le monde pour ces cadeaux ♥





Ce que j'ai acheté


Après quelques minutes de réflexion, j'ai souhaité me faire plaisir avec Go to Hell d'Oxanne Hope et Malenfer, tome 2 de Cassandra O'Donnell que j'offre à Manon, du blog Manon & les Livres, une voisine qui débute sur la blogo !


24 juin 2015

Alice Crane, tome 2 - Les Anciens Dieux


V.O. :  -
Auteure  N.M. Zimmermann
Nationalité : Française
Traduction : -
Editions : Seuil
Collection : Jeunesse
Genre : Fantastique
Nombre de pages : 297 pages
Date de sortie : 12 Mars 2015
Format : Grand

Prix :  20 €

"
Depuis qu’elle a découvert l’existence des corbusards, Alice Crane travaille dans les laboratoires de l’Organisation pour percer leur mystère.
Tiraillée entre les intérêts des humains et ceux des créatures surnaturelles, elle accumule peu à peu mensonges et trahisons qui pourraient bien causer sa perte. Et celle de ceux qui l’entourent.
Mais une attaque visant l’Organisation fait voler en éclat le fragile équilibre qu’elle était parvenue à maintenir.
Des secrets sont révélés, d’anciens dieux s’apprêtent à ressurgir ; une guerre se prépare et chacun doit maintenant choisir son camp…

"


Arrivé à la fin du premier volet, je n'ai pas pu résister bien longtemps avant de me jeter sur ce second tome et je dois dire que je suis très loin d'être déçue !

Retrouvant Alice Crane, jeune femme comme vous et moi découvrant l'univers des Corbusards et de l'Organisation, toujours à la recherche de réponses à toutes ces questions, elle vit désormais au rythme des attaques inexpliquées et se frottant aux créatures surnaturelles des plus puissantes. Dans ce volet, rien de tel que croiser le chemin d'Ancien Dieux pour passer de très belles journées. 

L'histoire en elle-même est parfaitement bien ficellée. Nous ne sommes pas perdu dans les différentes histoires qui s'entremêlent pour plus de plaisir. Entre les missions qu'Alice se voit confier, celle qu'elle se met elle-même et ce soucis d'Ancien Dieux qu'elle va croiser dans le roman, ce n'est que du bonheur. Les pages défilent d'elles-même et à une vitesse incroyable, ce qui peut déchirer le coeur lorsque l'on doit se séparer des personnages pour un temps ...

J'ai adoré retrouver ce personnage assez discrète au début de la saga, mais prenant de plus en plus confiance en elle, au point de faire des coups en douce, jouant sur plusieurs terrains, cela donnerait presque confiance en moi ! Toujours accompagnée, lors des enquêtes sur le terrain, du beau et mystérieux James Flynn, je serais presque jalouse d'Alice ! Je suis donc partagée entre admirer Alice & James se rapprocher et former un beau petit couple et vouloir piquer ce jeune homme pour moi toute seule ... Mais bon, n'étant pas réel, je le laisserais donc à notre héroïne, sauf si la suite de la saga me fait changer d'avis.


N.M. Zimmermann arrive, une fois de plus, a me transporter dans son monde, à me donner envie de "lire un chapitre de plus avant de dormir" pour, au final, le dévorer et passer une nuit blanche. J'ai eu la chance de discuter avec elle avant de commencer la saga et elle m'a avoué que ce volet était l'objet de vives discussions, surtout concernant la fin du livre, mais je dois dire qu'il ne m'a pas fait changer d'avis sur la saga, je n'ai qu'une hâte, c'est de poursuivre, alors pour terminer, je ne rajouterai que cette phrase : 

JE VEUX LA SUITE ! ☺





Coup de coeur ♥

23 juin 2015

La prophétie du paladin




V.O. :  The Paladin Prophecy, book 1
Auteur  Mark Frost
Nationalité : Américaine
Traduction : -
Editions : Pocket
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 628 pages
Date de sortie : 2015
Format : Broché


"


Will, 15 ans,a vécu toute son enfance sans jamais attirer l'attention de personne. Tout bascule le jour où une université spécialisée pour jeunes surdoués le remarque:campus grandiose, nouvelles amitiés, créatures obscures, société secrète... Entre Harry Potter et Mars Attacks(!),une nouvelle saga au suspens haletant!

"


Dès les premières pages, l'auteur arrive parfaitement bien à imposer sa vision de l'histoire, le décor qui entoure notre personnage principal et tous les évènements qui vont chambouler sa vie sont décrit d'une telle façon que l'on plonge dans un film de science fiction sans aucun soucis. C'est ce qui m'a permis de jauger le roman au bout de très peu de temps, de m'en faire un premier avis et celui ci ne m'a pas quitté jusqu'à la dernière ligne de ces 628 pages. 

L'histoire en elle-même est construite de manière à ce que le lecteur découvre les éléments au compte-goutte, tout comme notre petit héros, Will, ce qui permet une identification ou du moins se mettre dans la peau du personnage beaucoup plus facilement. Ne pensez pas que l'action est aussi au compte-goutte, bien au contraire, elle se fait très présente dans l'histoire et donne un bon rythme de lecture, un plaisir d'avancer au fil des pages et une envie de poursuivre une fois le roman terminé.

J'ai beaucoup apprécié découvrir Will, un jeune homme bien courageux et réfléchis avec ce qui lui arrive, voir également son évolution, le voir passer d'un adolescent à un jeune homme responsable. Depuis tout petit, ce dernier se voit "imposer" des règles par ses parents qui peuvent être appliqué dans la vie de tous les jours pour nous autres simples mortels rêveurs, comme par exemple 

"
Règle N°98 : Ne regarde jamais ta vie comme si c'était un film dont quelqu'un d'autre serait le héros, C'est TOI, le héros, maintenant. 
"

Pour notre grand bonheur, les règles sont toutes notées en fin de livre, on peut donc les piquer un peu tous les jours, les mettre en applications pour une très grande partie. Être le héro de notre vie ☺
Concernant l'auteur, une très belle découverte pour ma part. Sa plume et son univers ne m'ont pas déplu, bien au contraire, j'ai plus qu'hâte de plonger dans la suite d'une saga déjà prometteuse à travers ce premier volet. 

Un grand merci aux éditions Pocket Jeunesse pour ce partenariat, cette découverte et la confiance que vous portez en moi !











15 juin 2015

Une pluie sans fin


V.O. :  Rivers
Auteur  Michael Farris Smith
Nationalité : Américaine
Traduction : -
Editions : Super 8
Collection : Science Fiction
Genre : Science Fiction
Nombre de pages : 439 pages
Date de sortie : 7 Mai 2015
Format : Grand

Prix :  20 €

"
Après des années de catastrophes écologiques, le sud des États-Unis, de la Louisiane à la Floride, est devenu un véritable no man’s land. Plutôt que de reconstruire sans cesse, le gouvernement a tracé une frontière et ordonné l’évacuation de la zone. Au sud de la Ligne se trouve désormais une zone de non-droit ravagée par les tempêtes et les intempéries incessantes – sans électricité, sans ressources et sans lois.

Cohen fait partie des rares hommes qui ont choisi de rester. Incapable de surmonter la mort de sa femme et de l’enfant qu’elle portait, il tente tant bien que mal de redonner un sens à sa vie, errant sous une pluie sans fin. Des circonstances imprévues vont le mettre en présence d’une colonie de survivants, menée par Aggie, un prêcheur fanatique hanté par des visions mystiques. Celui-ci retenant contre leur gré des femmes et des enfants, Cohen va les libérer et tenter de leur faire franchir la Ligne. Commence alors un dangereux périple à travers un paysage désolé, avec pour fin l'espoir d'une humanité peut-être retrouvée.


"


Grâce à ma collaboration avec le site Avenue de l'Horreur, j'ai pu croiser le chemin de ce livre et pour cela, je tiens à remercier Zabou, mais aussi les Editions Super 8 et je tiens à m'excuser d'avoir mis autant de temps à publier cette chronique.

Admirative de tous ces romans, tous ces films touchant à un univers post apocalyptique, mettant en avant le véritable visage des personnages désireux de survivre, l'histoire que nous présente ici M. Farris Smith est tout à fait ce que j'attendais de "Une pluie sans fin".

L'histoire en elle-même tient la route du début à la fin, aucun détail ne laissant supposer que cela ne peut se produire dans quelques années, laissant un sentiment de compassion pour Cohen, le personnage principal. Vu comment le temps se détracte partout dans le monde, les catastrophes naturelles décrites peuvent prendre une telle ampleur, nous faisant passer un message écologique. Tout ceci me faisant entrer dans le contexte avec une facilité incroyable et me faisant tenir jusqu'à la dernière page.

L'emprise que le roman a eu sur moi est aussi grâce au personnage personnage, Cohen, que j'ai pris sous mon aile par son côté "Homme détruit" ayant perdu son épouse et l'enfant qui allait naître, je dois avouer que lire ceci en étant enceinte (pendant la lecture) aide énormément à être fleur bleue. Son parcours le rendant plus que solitaire, quasi marginale, il va quand même tout faire pour aider des inconnus, femmes et enfants, prisonniers d'une secte. Rien n'étant facile, le chemin qu'il va prendre est rempli d'embûches, ce qui donne un rythme à notre lecture, une envie de savoir comment ils vont s'en tirer, etc. 
Forcément, durant notre lecture, nous croisons le chemin de d'autres personnages nous faisant voir de toutes les couleurs avec leurs caractères. Je n'ai pas eu de coups de coeur comme pour Cohen, même si certains personnages ne m'ont pas déplu et ont un fort potentiel. Je crois que j'en ai fait mon petit chouchou ...

Entrer dans l'univers de M. Farris Smith a été facile et très agréable ! J'en suis ressortie plus que ravie de ma découverte et je le conseille à toute personne, qui comme moi, apprécie ce genre d'ambiance. 
J'avoue être curieuse et avoir l'envie de plonger dans un autre roman de l'auteur afin de voir s'il varie ou si je peux retrouver sa plume, sa marque, sa signature. Surtout qu'il nous laisse sur une fin pouvant parfaitement indiquer une éventuelle suite ... A voir ! 




3 juin 2015

Bilan du mois de Mai





Lectures personnelles






SP & Partenariats



    
  




Challenges & Lectures Communes