29 avr. 2014

Interview #3 - Marie-Noëlle Garric

Une nouvelle semaine s'annonce et avec elle, une nouvelle auteure ayant bien voulu jouer le jeu en répondant à mes questions. 

Cette semaine, il s'agit de ....

Marie-Noëlle Garric
Auteure de Giroflée aux éditions Hélène Jacob


Pour commencer, pouvez-vous nous faire une petite présentation rapide pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas encore ? (D'où vous venez, les études faites, etc.)
J’ai grandi dans le Sud Ouest, à Albi. J’ai fait des études de lettres à Toulouse. Après deux ans passés à enseigner en Côte d’Ivoire, je suis rentrée en France où j’ai travaillé comme prof de français en collège dans une petite ville d’Ardèche. Aujourd’hui et depuis quelques mois, je suis à la retraite. Je découvre une autre mesure du temps! Après avoir jonglé avec les préparations , les corrections et les heures de cours, je découvre de longues heures que je peux employer à ma guise, à lire, à voir les amis, à bricoler, à écrire.


Quel genre de lecture berce vos journées (ou nuits) ?
J’aime avant tout le roman. et je préfère les gros romans, ceux dans lesquels on pénètre petit à petit pour n’en sortir que plusieurs jours après. J’aime le roman noir, mais aussi pratiquement tous les sous genre, pourvu qu’ils soient bien écrits. Néanmoins, je lis aussi toutes sortes d’ouvrages: , essais, BD… Je passe par des périodes où je peux rechercher avant tout la fiction, par exemple, ou au contraire des oeuvres plus documentaires. J’aime lire pendant de longs moments d’affilé. Et je ne m’endors jamais sans avoir lu. Une journée où je n’ai pas lu est bizarrement ficelée pour moi. Je suis passé plus jeune par des périodes où j’étais carrément accro à la chose écrite, capable de me jeter sur un prospectus de médicament si je n’avais pas autre chose à me mettre sous les yeux. Enfant, j’étais punie de lecture et on s’inquiétait de la propension que j’avais à y passer le plus clair de mon temps libre. J’ai presque un rapport de dépendance avec le livre, j’aime avoir un livre à lire et un que je n’ai pas lu qui m’attend dans mon champ de vision!


Et quels auteurs admirez-vous ?
Parmi les classiques, j’ai une vieille amitié pour Montaigne et une grande admiration pour Flaubert. Sinon, actuellement, j’aime beaucoup d’auteurs (je sens que je vais en oublier un paquet!): Paasilina, Fred Vargas, Lodge, j’ai beaucoup admiré Garcia Marquez et « Cent ans de solitude », Manchette, Izzo…. Et des milliers encore qui ont fait, font et feront mon bonheur, j’espère encore longtemps.


D'où vous est venu l'envie et le courage d'écrire « Giroflée » ?
Un concours de nouvelles avait été lancé par la ville de Montélimar, près de laquelle je vivais. Ce concours donnait quelques documents historiques écrits concernant Giroflée et le sujet du concours était d’imaginer une nouvelle la concernant. J’avais arrêté d’écrire depuis plusieurs années faute de temps et de confiance. Je me suis dit alors que si je gagnais ce concours, ce serait un nouveau départ vers l’écriture. j’ai gagné le concours…. Et le reste a suivi!


Comment se sont déroulées les recherches sur cette période de l'Histoire ?
Entre internet et la médiathèque de Montélimar, j’ai fait des recherches pas à pas. je voulais récolter tout ce qui était connu sur Giroflée, et rendre le Moyen Age crédible: habillement, nourriture, moeurs. je possédais aussi le plan de la ville au XVème siècle. je suis même partie en exploration pour retrouver sous son apparence moderne les traces médiévales encore perceptibles. C’était émouvant de voir que la rue où elle était née existait toujours….


Vous imposez-vous un rythme d'écriture ou écrivez-vous quand l'inspiration est là ?
J’écris le matin, assez tôt et pendant plusieurs heures. Parfois l’après midi. certains jours, les phrases s’alignent avec fluidité, d’autres jours, la mise en mots est bien plus laborieuse, mais j’essaye d’écrire avec régularité.


Quel a été votre parcours en ce qui concerne les maisons d'éditions ?
J’ai présenté Giroflée à des maisons d’édition traditionnelles. L’une avait semblé très intéressée, puis n’a pas donné suite. J’avais placé Giroflée dans un « tiroir » de mon ordi. Puis un ami m’a envoyé les références des éditions Hélène Jacob….


Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ?
Avec un grand plaisir, car je trouve très difficile de confronter son texte à des lecteurs. C’est angoissant de savoir que cet ouvrage dans lequel on a mis beaucoup de soi va être soumis aux critiques, même si on l’écrit pour cela. C’est une aventure. On aimerait tant qu’il rencontre des lecteurs!


En ce qui concerne l'extérieur du roman, soit la couverture, d'où vous est venu l'inspiration ?
C’est la maison d’édition qui propose.


Sur quel projet êtes-vous en ce moment ?
Je finis un roman qui retrace un peu mes souvenirs de prof, mais avec une grande part de recréation et d’imagination.



Auriez-vous des conseils d'écriture pour nos jeunes débutants ?
Ecrire, écrire, écrire, sans complexe mais avec exigence, aimer les mots, écouter le balancement des phrases.


Un petit mot pour la fin ?
Merci Audrey! Vous faites beaucoup pour les livres, la lecture et les lecteurs . Les gens comme vous sont précieux. Longue vie à votre blog.

Encore merci pour ce temps accordé et à très bientôt !



Top Ten Tuesday #19


Le Top Ten Tuesday (TTT) est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur Carnet de lecture

 

Thème de la semaine

Les 10 série TV que vous aimeriez voir exister en format livre




1. American Horror Story. J'ai suivis cette série depuis la toute première saison et j'avoue qu'avec ce côté complexe, relire certains passages peut nous aider à mieux comprendre la suite !

2. Grey's Anatomy. C'est tout simplement pour garder auprès de soit et partout où l'on va, tous les bons moments de cette série, revoir quand on le veut, les personnages qui nous ont quittés. 

3. Dr House. Pour lire et relire toutes les répliques de Gregory House, les apprendre par coeur.

4. Ghost Whisperer. Pour le côté fantomatique qui disparaît de plus en plus des romans. 

5. Esprits Criminels. Parce que les séries télévisuelles m'ont convaincues, j'aimerai tester en bouquin pour encore plus de suspens, de détails sur ces psychopathes en liberté !

6. The Big Bang Theory. Pour l'humour à gogo, pour enfin voir des gros geeks prendre le pouvoir le temps d'une bonne série littéraire !

7. How I Meet Your Mother

8. Weeds. Série totalement décalée avec un personnage principale hors du commun, qui me fait rire !

9. Supernatural. Pour toutes les aventures qu'ils peuvent vivre, toutes ces créatures qu'ils rencontrent. Envie de s'évader dans les bras de deux beaux jeunes hommes !

10. The Mentalist. Pour mieux retenir les petites astuces pour faire parler les personnes à travers leurs gestes !


Et vous ?

28 avr. 2014

Le dodo de Cacao


Auteures : Valérie Videau & Line Paquet
Editions : Hemma
Nombre de pages : 12 pages
Public : Dès 18 mois
Prix : 5€95

La nuit est tombée et il est l'heure pour Cacao de se glisser dans son lit. Mais, avant de fermer les yeux, un vrai doux rituel se met en place !


J'ai eu l'immense honneur d'avoir, encore une fois, eu la confiance de Babélio et des éditions Hemma pour un partenariat proposé dans la dernière Masse Critique, spécial jeunesse. Après avoir postuler pour divers bouquins, c'est Le dodo de Cacao qui m'a été confié de lire.

J'ai beaucoup apprécié l'histoire de ce petit ourson, Cacao, partageant avec nous son petit rituel avant de rejoindre Morphée et les doux rêves. Les trois personnages principaux et même unique, sont Cacao et ses deux parents, chacun aidant et participant au couchage du petit, trop peu fréquent de nos jours. Cela peut donner des envies, surtout aux papas qui n'ont pas forcément la motivation ou la patience de le faire.
Les illustrations sont très bien adaptées au livre, les enfants peuvent facilement comprendre l'histoire, se mettre à la place de Cacao et même débattre sur leur propre rituel ou demander à en créer un. 

Même si ma petite est encore trop jeune pour cela, j'ai pu tester le bouquin avec trois petits ayant l'âge du public visé, 18 mois et plus. Dans l'ensemble, malgré la fatigue et l'agitation, ils m'ont écoutés jusqu'à la fin, le public est bien choisis donc si vous avez des petits bouts dans votre entourage, n'hésitez pas à leur faire partager ce bon moment !

En résumé, ce premier livre pour les plus jeunes a été un agréable moment de lecture et de partage. Cet univers m'attirera de plus en plus en espérant plaire également à mon petit ange. Affaire à suivre ...



Coup de coeur



C'est Lundi, que lisez-vous ? #30



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Lu la semaine passée



La nuit est tombée et il est l'heure pour Cacao de se glisser dans son lit. Mais, avant de fermer les yeux, un vrai doux rituel se met en place !



Lecture du moment



La Terre est ravagée. Balayée par les radiations solaires. Les survivants se sont réfugiés sous terre et vivent dans des conditions très difficiles mais il existe un paradis : Eden West. Une bulle luxuriante au coeur de l’enfer. Owen a été sélectionné pour y vivre, c’est une chance incroyable pour lui ! Mais cet Eden se révèle trompeur… Owen découvre rapidement avec ses nouveaux amis qu’un terrible secret menace le monde et qu’une seule personne peut le sauver : lui !
  



Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...

24 avr. 2014

Dans ma PAL ... #12


Dans ma PAL ... est un rendez-vous organisé par Nessa du blog Book'n'Love et se fera tous les jeudis.
Le concept est simple :
Chaque semaine, UN livre de votre PAL sera mis en lumière avec ces trois questions à chaque fois 

Te souviens-tu de quand tu as acheté/reçu/emprunté ce livre ?
- Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?
- Comptes-tu le lire prochainement et pourquoi ?

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette semaine, je vous présente


Aria Rose, la plus jeune héritière d’une des deux plus puissantes familles rivales de Mystic City, se retrouve promise à Thomas Foster, le fils des pires ennemis de ses parents. Leur union est sensée mettre fin à des décennies de vendetta politique, et réunir les habitants des Aeries, la classe dominante de la ville, contre les Mystiques bannis qui errent et fomentent dans ses bas-fonds.
Mais Aria ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ; de fait : elle se réveille un matin avec de grandes zones d’ombres dans sa mémoire. Et elle ne parvient pas à comprendre pourquoi ses parents auraient accepter de s’unir aux Foster en premier lieu. Quand Aria rencontre Hunter, un rebelle et séduisant Mystique des bas-fonds, elle commence à retrouver des bribes de souvenirs, et comprend qu’il détient la clé de son passé.
Les choix qu’elle sera amenée à faire sauveront ou condamneront la ville – et sa propre existence.


Te souviens-tu de quand tu as acheté/reçu/emprunté ce livre ?

Il me semble que c'était en Janvier ou début Février, j'ai eu l'heureuse surprise d'avoir gagner un concours sur le net et parmi les trois e-books proposés, j'ai été sélectionnée pour celui ci, trop happy !


Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?

Je n'avais pas encore ma liseuse à ce moment là et lire sur le PC ne m'attirait pas donc je l'ai mis de côté et après, les partenariats ont pris pas mal de temps.


Comptes-tu le lire prochainement et pourquoi ?

Comme pour quasi toute ma PAL, oui c'est prévu. 





L'avez-vous déjà lu ? Qu'en avez-vous pensé ?
Il traine aussi dans votre PAL ? Une LC vous tente ? Contactez moi !

22 avr. 2014

Top Ten Tuesday #18


Le Top Ten Tuesday (TTT) est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur Carnet de lecture

 

Thème de la semaine

Les 10 personnages qui... (à vous de choisir : ...m’énervent, ...seraient mes meilleurs amis, ...m'ont brisé le coeur, ...m'ont fait voir la vie différemment, etc... Toutes les idées sont bonnes à prendre !)
Thème choisis : M'énervent



1. Anna dans la saga "Cinquante nuances de Grey"

2. Chloé dans " C'est pas grave" 

3. Ellen dans "L'autre homme de ma vie

4. Clary dans "The Mortual Instrument

5. Nora dans "New Victoria

6. Freya dans "Les sorcières de North Hampton "

7. Bella dans la saga "Twilight"

8. Maude de "Belle Epoque"

 9. Lily dans "Attirance"

10. Sookie dans "La Communauté du Sud"

Et vous ?


Interview #2 - Nathalie Chapouille


Cette semaine, c'est Nathalie Chapouille, auteure de Zephyr, qui a bien voulu se prêter au jeu de l'interview !






Tout d'abord, Bonjour ! Un grand merci d'accepter de prendre du temps pour répondre à mes quelques petites questions. Rien de bien méchant, juste ma curiosité qui prend le dessus.

Merci de me solliciter pour cette interview, ça me fait très plaisir ☺


Pour commencer, pouvez-vous nous faire une petite présentation rapide pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas encore ? (D'où vous venez, les études faites, etc.)

Si je devais me présenter en quelques mots, je dirais que je suis un peu loufoque, hyperactive (voir carrément insupportable pour mes proches, hahaha) c’est d’ailleurs pour ça que je fais du sport. Je suis également passionnée de lecture (d’écriture aussi, mais vous le savez sans doute déjà ^^)
Mon parcours est assez atypique, tout comme les nombreux déménagements que j’ai fait depuis que je suis petite. D’abord née dans le 93, j’ai ensuite atterri dans le 77, pour finir dans le 91 où j’ai habité une bonne partie des villes aux alentours de Corbeil Essonnes.
En ce qui concerne mes études, je vais peut être en décevoir certains et en étonner d’autres, car je n’ai aucune formation littéraire et, autant dire que dans ce domaine je n’avais jamais été très douée :p
Je me suis d’abord orientée vers un BEP hôtellerie/ restauration, croyant en mes talents culinaires et me voyant monter mon restaurant à long terme, pour prendre un virage à 180°C. Après un BAC STT informatique et gestion, j’ai opté pour un DUT QLIO (Qualité Logistique Industrielle et Organisation) pour finir par une licence management de la Qualité.
C’est en obtenant ce dernier diplôme que j’ai découvert ma passion pour l’écriture. Une passion découverte tout à fait par hasard, d’ailleurs.


Quel genre de lecture berce vos journées (ou nuits) ?

J’aime beaucoup de genre du moment qu’il y a beaucoup d’émotions (action, suspense, humour, tension…) Et bien sûr, j’ai besoin d’une petite (grosse :p ) dose de romance compliquée pour apprécier pleinement ma lecture ^^

D'où vous est venu l'envie et le courage d'écrire « Zéphyr » ?

Comme je le disais à la première question, c’est arrivé tout à fait par hasard et j’avoue que si un jour on m’avait dit que j’écrirais un livre, j’aurais exposé de rire. Mais la vie réserve parfois bien des surprises.

Tout a commencé lorsque je me suis inscrite sur un forum convivial. J’ai commencé à m’investir dedans, à créer des liens avec d’autres personnes et à les faire rire. Il y avait une section écriture dans ce forum qui prenait doucement son envol, c’est en remarquant ce phénomène que j’ai eu l’idée farfelue d’écrire une petite scène rigolote pour amuser la galerie. Mais, c’était sans compter l’engouement de mes « copinautes » qui m’ont immédiatement réclamé la suite. J’ai donc réfléchi (beaucoup réfléchis) et une histoire a progressivement vu le jour dans mon esprit. Bon, je ne vais pas le cacher plus longtemps, je me suis complètement fait envouter par l’écriture et mes personnages m’en ont fait voir de toutes les couleurs, ce qui m’a obligée à écrire encore et encore. Je me suis finalement fait prendre à mon propre piège, mais aujourd’hui, je remercie ces personnes qui m’ont encouragée (elles se reconnaitront certainement)

Où sont nés les personnages du roman ?

Pour Nathan et Melinda, je me suis inspiré de ma relation avec mon meilleur ami pour écrire cette petite scène loufoque du début, justement. Je le connais depuis une quinzaine d’années, mais lorsque j’ai voulu développer l’histoire et que la trame a été de plus en plus claire dans mon esprit, j’ai du retravailler ces personnages. Surtout Nathan, car je ne pouvais pas imaginer une romance avec une personne que je considère plus comme un frère que comme un petit ami potentiel.
Pour les autres personnages, comme Alex, ils sont apparus un peu comme ça au fil de l’histoire et j’ai appris à les connaitre à force d’écrire. C’est sans doute pour ça qu’Alex a été ingérable durant l’écriture mdr. Il apparaissait toujours dans des scènes qui ne lui étaient pas destinées et faisait n’importe quoi. J’ai dû le canaliser lors de la réécriture, mais il m’a encore joué quelques tours ^^



Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ?

Au début, ce sont ces premiers lecteurs qui m’ont encouragé à écrire, puis arrivé au dénouement de mon histoire, j’ai décidé d’arrêter de poster les chapitres sur mon blog. Je voulais continuer de mon côté, sans regard extérieur, car il est difficile de partager ses écrits. C’est quelque chose d’intime.

Un jour une de mes copines a insisté pour lire l’intégralité du premier jet qui n’était même pas terminé. Elle m’a appelée immédiatement après, elle avait l’air un peu bouleversé, émue. Ça m’a vraiment surprise. Elle m’a dit qu’elle ne s’attendait pas à lire quelque chose comme ça et que c’était vraiment très addictif. C’est à ce moment là que j’ai commencé à envisager la publication ☺


En ce qui concerne l'extérieur du roman, soit la couverture, d'où vous est venu l'inspiration ?

Pour la couverture, j’avais cette idée en tête d’une femme qui souffle et qui crée un tourbillon de vent. Je trouve que cette image colle bien au côté fantastique et mystérieux de l’histoire.
Jai beaucoup discuté avec ma graphiste qui a su retranscrire à la perfection ce que je voulais.


Comptez-vous poursuivre l'aventure pour plusieurs tomes ou partir sur une autre histoire ?

Zéphyr est le premier tome d’une trilogie, je continue donc l’aventure avec le second tome qui est en cours d’écriture ^^
J’écris également des cross over en parallèle qui se déroulent dans le même laps de temps et qui mettront en scène des personnages comme la guérisseuse ou le couple du yin et du yang. On y découvrira des scènes inédites qui complèteront les différents tomes de ma trilogie.
Beaucoup de lecteurs me reprochent un manque « d’approfondissement » de la partie magique, mais je vous rassure, elle sera développée au fur et à mesure dans ma trilogie mais également à travers d’autres personnages. Tout s’entremêle pour que le puzzle soit complet ;)


Auriez-vous des conseils d'écriture pour nos jeunes débutants ?

Quoi qu’on vous dise, ne vous laissez pas décourager et continuez à vous améliorer ☺ Une passion, ça demande du travail.




Un petit mot pour la fin ?

Merci pour ce petit moment agréable ☺



Encore merci pour ce temps accordé et à très bientôt !





Sa page facebook n'hésitez pas surtout pas à aller lui parler !


21 avr. 2014

C'est Lundi, que Lisez-vous ? #29



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Lu la semaine passée

 
 

Lecture du moment

18 avr. 2014

Hunger Games, tome 2 - L'embrasement



VO : Catching Fire
Auteure : Suzanne Collins
Editions : Pocket
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 400 pages
Date de sortie : 6 mai 2010
Genre : Dystopie




Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la "tournée de la victoire" dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays. 

Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n'était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.



Et oui, je n'ai lu le second volet que maintenant, j'ai toutefois attendu de lire le roman avant de mon plonger dans son adaptation cinématographique. Je vais donc vous parler des deux versions.



Le roman.

 Dans le premier volet, nous quittions nos personnages principaux (Katniss surtout) à la sortie de l'arène et malgré tant d'action, tant de combats, tant de rebondissements, ce n'était que le début de l'aventure....

Après avoir défié le Grand Patron (Snow), ce dernier, de très mauvais poils, chercher la moindre solution pour calmer les ardeurs des personnes des districts les plus bas (dont le 11, ayant perdu True) mais aussi des deux héros du district 12, Katniss & Peeta. Il décide donc de les renvoyer, ainsi que les anciens gagnants des années précédentes, dans l'arène, toujours avec un seul gagnant. 

Retrouver Katniss, un peu plus mature que dans le premier tome, a été une joie mais aussi une succession de doutes qui sont les même qu'elle : Que faire pour protéger sa famille, Peeta, Gale, face au puissant Snow. Après une telle bataille pour sa survie, c'est maintenant plus délicat car ceux qu'elle aime sont en danger. En prime, son coeur balance toujours entre nos deux beaux jeunes hommes, bien différents. D'ailleurs, deux teams ce sont formés : Team Peeta Vs Team Gale. Personnellement, je ne peux choisir, les deux ont leurs qualités et leurs défauts. Par moment, les deux peuvent m'énerver et parfois, peuvent me faire craquer. 

Ce que je peux dire sur le style d'écriture c'est qu'il est fidèle au premier tome, fidèle à ce que j'attendais de l'auteure. Action, émotions, suspens. Je me suis demandé comment j'avais pu attendre aussi longtemps avant de m'y mettre ...
Et pour la deuxième fois, Suzanne Collins nous laisse sur notre faim à la fin du roman. Une envie irrésistible, et frustrante qu'on ne peut pas assouvir, nous prends de lire tout de suite le 3ème et dernier volet. 




Le film.

Dès que la date définitive a été publiée, j'ai bloqué ma soirée, ne pouvant aller à l'avant première. D'habitude au cinéma, je mange toujours mon pop corn mais là... impossible de faire du bruit, je ne voulais pas perdre une seule petite miette du texte, de la scène ! 

Quel régal !

J'ai trouvé l'adaptation assez fidèle au bouquin, tout comme le premier, et des acteurs très attachés à l'image des personnages. Par exemple, Katniss : Jennifer Lawrence joue à merveille la jeune femme torturée entre sa vision de la situation et son envie de protéger tout le monde. La torture que c'est de faire le tour des districts tout en essayant de mener un amour parfait avec Peeta (Jush Hutcherson) ce dernier désirant que ce conte de fée prenne réellement une tournure heureuse. 
Que dire aussi des paysages qui sont tout simplement sublimes ! Limite, ça donne presque envie d'aller se balader sur la plage de l'arène, j'ai bien dit presque, j'insiste dessus.

Pour l'intrigue, j'ai pousser un petit "WHAT THE FUCK" quand aux dernières scènes. Tout comme pour le roman, je n'ai qu'une seule envie : Voir le final.

Une petite chose aussi, depuis que j'ai le film en DVD, dès que je vois la publicité, j'ai qu'une envie : le regarder encore et encore !

& Vous ?


16 avr. 2014

Giroflée


Auteure : Marie-Noëlle Garric
Editions : Hélène Jacob
Nombre de pages : 84 pages
Date de sortie : 17 février 2014
Format : E-pub
Genre : Histoire 




Giroflée veut vivre autrement que les autres femmes. Elle ne subira pas le sort de sa mère; accablée de misère et de maternités. Alors, elle entreprendra une carrière de guérisseuse. Entre rivières et montagnes, apprentissages et amitiés précieuses, elle saura se forger une existence conforme à ses rêves. Elle connaîtra même une forme de gloire.

Mais nous sommes au Moyen Âge et la répression s’abat férocement sur ceux que l’on appelle les sorciers. Après un procès implacable, elle connaîtra le sort terrible de l’Église réserve aux hérétiques.

Giroflée a existé. On connaît son nom, son adresse, quelques bribes de son procès. On sait encore les circonstances de sa fin tragique. De ce qu’elle fut, on ne sait rien. Ce récit tente d’y répondre par l’imagination.




Depuis plusieurs années, je suis très intriguée par les histoires de sorcières. Ces femmes étant dévouées au Diable, à la magie noire et j'en passe. Même si certains romans en fait des petites sorcières toutes gentilles, ce roman m'a énormément plu par son originalité !

Je m'explique.

Nous sommes directement plongés dans l'action du roman et nous suivons le procès de Giroflée, accusée de sorcellerie en plein dans la période de la chasse des Sorcières de Salem, période historique très sanglante, gouvernée par le pouvoir extrême de l'Église et donc ne laissant pas véritablement parler les accusés.

Il y a un point qui m'a perturbée par une lutte contre moi-même pour savoir s'il s'agissait d'un point négatif ou positif : le langage utilisé. L'auteure, Marie-Noëlle Garric, a choisi un langage d'époque ce qui m'a fait butter sur le sens de certaines phrases ou tout simplement des mots en eux-mêmes, mais en général, je m'en suis bien sortie malgré ma peur d'avoir loupé quelques détails importants (négatif). J'ai trouvé ce même point, positif, car nous sommes encore mieux plongés dans le contexte de l'histoire, nous avons presque envie d'entendre les conversations telles qu'elles étaient à l'époque pour se fondre dans un spectateur ou même dans la tête de Giroflée.

En dehors, j'ai totalement adhéré ! Giroflée est une jeune femme devenue forte par l'exemple de sa mère qu'elle n'a pas voulu suivre dans son parcours, par sa façon de répondre pour se faire passer pour innocente. Nous croisons également quelques personnages extérieurs, notamment l'entourage de notre héroïne, venant à son procès, mais n'étant pas tout à fait honnête avec eux-mêmes. C'est pourquoi, une certaine compassion se créer pour Giroflée, là, seule sur sa chaise à être jugée sans véritable preuve.

Dans l'ensemble, ce fut un régal pour mes petits yeux, pour ma curiosité et mon adoration pour ce côté historique. Je remercie infiniment Marie-Noëlle Garric pour ce merveilleux moment, les Éditions Hélène Jacob pour ce partenariat. Je ne peux que vous conseiller de le lire, si vous aussi appréciez l'histoire, apprendre, voyager dans le passé dans même bouger de votre liseuse !