15 juil. 2013

Enfernité - Brodi Ashton


Titre original : Everneath
Auteur : Brodi Ashton
Nombres de pages : 374 pages
Editions : Macadam

Enfernité ... Un monde parallèle dont les habitants, les Enfernautes, se nourrissent du désespoir des humains. un monde où Nikki a vécu et qui l'a vidée de ses émotions. Maintenant Nikki a six mois devant elle. Six mois pour choisir entre une vie mortelle, sur Terre, auprès de Jack, et l'immortalité en Enfernité aux côtés du sombre et ténébreux Cole. Un choix pas si évident que ça ...


J'ai commencé cette lecture en étant totalement perdue ... Ce qui m'a bien fait peur quant à la suite de l'aventure.
Le premier chapitre débute dans l'Enfernité, Nikki se réveille et décide de remonter à la Surface pour le beau Jack, ce jeune homme qui lui donne la force de se battre, d'affronter les Tunnels, de défier les règles fixées. Chose faite. Elle retourne dans son monde d'avant, notre monde de simples humains mais elle ne peut se confier à personne sur cette absence qui a duré plusieurs mois, ni à sa meilleure amie Julia, ni à son petit frère très proche l'un de l'autre, ni à son père, dernier parent qu'il lui reste, ni à Jack qui lui en veut d'avoir disparue après leur histoire d'amour. Nikki va tout faire pour revenir à une vie des plus normales mais Cole ne voit pas ce retour de la même façon. En effet, notre petite Enfernaute est plus qu'amoureux de Nikki et va tout faire pour la convaincre de revenir en Enfernité, régner à ses côtés. Ce qui peut faire balancer le coeur de notre héroïne est le lien créer entre les deux Enfernautes durant le siècle qu'ils ont passé ensemble mais aussi la froideur de Jack ...
Une fois que j'ai pu prendre le rythme de lecture, car il y a le "maintenant" et le "Quelques mois avant ...", des flash back nous permettant de comprendre pourquoi l'histoire est ainsi, évidemment., l'histoire coulait d'elle même. L'attachement aux personnages se fait assez facilement et au niveau du petit triangle amoureux, j'ai une petite préférence pour Cole, je pense que c'est son côté "J'te lâche pas tant que tu ne me suis pas" une preuve d'amour assez forte comparé à Jack qui est distant, froid mais qui m'a bien surpris à la fin du bouquin ... Suspens voulu pour vous donner envie !!

Si la peur était le premier sentiment au début de la lecture, l'impatience et la curiosité ont pris le relais et vont me pousser à lire le second tome assez rapidement !

16 / 20

Lu dans le cadre du challenge


777 / 1 000


Revenants - Tome 1 : Plus encore que la vie


Titre original : Die for me
Auteur : Amy Plum
Nombre de pages : 339 pages
Editions : Macadam 

Kate pensait qu'en changeant de pays, en venant à Paris, elle pourrait tourner la page. Faire le deuil de ses parents, vivre une vie plus légère. Mais c'était avant de rencontrer Vincent. Vincent, incarnation de l'amour, mais aussi ange de la mort.



Ce bouquin était dans ma WL depuis un très très bon moment et j'ai craqué car mon partenariat avec les éditions Macadam me permettait de lire le troisième tome de cette saga, alors avant de me plonger dans la fin de la saga, il m'a fallu la commencer.

Après le décès de leurs parents, Kate et sa grand soeur,Georgia , partent vivre sur Paris, logées chez leurs grand-parents. Même si Georgia préfère faire son deuil en sortant, rencontrant du monde sur ce nouveau territoire, notre petite Kate est plus à se plonger dans les bouquins pour oublier son chagrin. Premier point où je me suis identifiée à ce personnage. Au bout de plusieurs semaines, elle décide de quitter sa chambre pour la terrasse d'un café, toujours le nez dans ses bouquins, c'est à qu'elle va croiser Vincent et changer le cours de sa vie ...
Kate va alors rentrer dans un univers qui la dépasse totalement. Vincent fait parti d'un groupe de "revenants", des personnes donnant leur propre vie pour sauver des innocents et en contre partie, ils reviennent à la vie et gagnant des années. Toujours jeunes, toujours beaux, toujours ensemble mais surtout immortels. Un amour interdit, un amour impossible, un amour à la Roméo et Juliette commence à pointer le bout de son nez car comment Mortelle et Immortel pourrait poursuivre une relation ? Si seulement c'était le seul hic de l'histoire. 
Les Revenants étant les gentils de l'histoire, il faut bien des méchants pour mettre un peu de piment : Les Numa. Ceux qui vont se nourrir du malheur des autres, ceux qui vont les pousser à se suicider pour gagner en puissance. Tout tournant autour de la mort mais pourtant pas d'ambiance glauque. 
Même si on retrouve les clichés, j'ai beaucoup accroché ce premier tome ! Je me suis régalée au fils des pages et pour une fois, je pouvais me repérer dans les lieux car tout tourne autour de Paris et encore des quartiers bien connus ! Ce fut un gros plus de voir un décor français sans les stéréotypes du petit français avec son béret et sa baguette. 
Les personnages sont attachants, la relation entre Kate et Georgia m'a énormément fait penser celle que j'entretiens avec ma propre petite soeur. J'ai un gros coup de coeur pour Charlotte, l'une des revenantes et la seule jeune femme de la maison. La richesse en action et en rebondissement est aussi un très bon point ! Il me tarde de replonger dans ce monde via le tome 2 ...


17 / 20

Lu dans le cadre du challenge 


403 / 1 000



11 juil. 2013

Les Enchanteurs - Tome 2.5 - Sublimes Lunes


Auteures : Kami Garcia & Margaret Stohl
Editions : Black Moon
Nombre de pages : 64 pages


Ce jour-là, mon meilleur ami Link n'a pas réussi à finir son petit déjeuner gargantuesque  Ce jour-là, Link s'est rendu compte qu'il avait changé physiquement : quelques centimètres supplémentaires, un visage plus mature... Ce jour-là, il a appris qu'il se transformait en incube. Le premier et unique "Linkube" de Gatlin. Gatlin, cette délicieuse petite bourgade du sud des Etats-Unis où mon histoire avec Lena l'Enchanteresse avait commencé.




Cette petite nouvelle se coince entre le tome 2, 17 Lunes et le tome 3, 18 Lunes. Malheureusement, pour ma part, il y a eu plusieurs mois entre les deux tomes et me remettre dans le bain fut un peu plus difficile. Surtout me remémorer le moment où Link devient Incube.

Cette petite nouvelle n'est plus du point de vue d'Ethan et ne tournera pas autour de lui et de Lena mais exclusivement autour de Link et Ridley, qui sont tellement choux, il faut bien se l'avouer, un beau petit couple. La nouvelle vie de Link promet d'être riche en émotions, le temps de s'y faire et pleine de rebondissements ! Malheureusement, on arrive très très vite à la fin du "bouquin". Il faut compter une petite heure pour les plus lentes. Je me serais bien plongé dans cette histoire une bonne centaine de pages en plus mais bon, cela deviendrait une nouvelle saga basée sur Link et non plus Ethan. Un bon spin-off.
Retourner à Gatlin le temps de quelques lignes fut quand même un plaisir et une bonne attente le temps que je trouve 19 Lunes et dire au revoir à tous les personnages ...

14/20



Lu dans le cadre du Challenge


64 / 1 000

1 juil. 2013

Challenge - 1 mois -> 1000 pages Juillet 2013


Voilà plusieurs mois que je vois ce challenge sur différents blogs alors ce mois-ci je me lance ! Ce qui me permet également de me faire une petite PAL du mois et de m'y tenir (pas évident ...)
Avec la petite qui arrive, je vise véritablement les 1 000 pages et pas beaucoup plus ! Voici donc les bouquins que je veux ou que je m'oblige à lire avant le 31 Juillet.



    

  

Mais au final, je pense que je vais dépasser les 1 000 pages ... Suspens ! Résultats le 31 Juillet, les enfants ;)

Pour nous rejoindre sur Facebook, c'est par ici








La vie sexuelle des cannibales


Auteur :  Maarten Troost
Nombre de pages : 407 pages
Editions : Folio

~ Résumé ~

Enfin la vraie vie ! Sylvia et Maarten s'installent pour deux ans dans un atoll paradisiaque du Pacifique Sud. Mais la réalité les rattrape bien vite. Leur maison est un taudis, l'électricité et l'eau potable manquent cruellement, la mer turquoise se révèle polluée. Sans parler des fonctionnaires tatillons, des voisins aux facultés altérées par l'abus de substances variées. Rien n'est plus drôle que le récit d'un voyage raté. Maarten Troost nous révèle avec un humour corrosif l'envers des cartes postales...

~ Mon avis ~ 

En toute honnêteté, j'ai d'abord remarqué ce bouquin grâce à son titre des plus troublants. Comme beaucoup d'entre nous, je pense. Rien qu'avec ce petit détail, on imagine que l'on va tomber dans une histoire de sexe avec des vahinés naïves ou je ne sais quoi encore. Et puis, il y a cette description "avec un humour corrosif", là je n'ai pas pu résister, j'ai postulé. C'est avec un immense honneur que j'ai été sélectionnée, j'en profite pour remercier Livraddict pour ce nouveau partenariat et Folio pour cette confiance !

Maarten est un jeune américain, fraîchement diplômé. Il décide de profiter de cette jeunesse pour découvrir le monde et plus particulièrement cette petite île du Pacifique Sud nommée Tarawa, de la république des Kiribati. Accompagné de son amie Sylvia, qui deviendra sa compagne, ils partent pour des heures de voyages, entre les arrêts dans des bleds paumés, des heures d'attente entre deux avions ... Ils arriveront finalement en bonne santé sur cette petite île perdue. Imaginez une belle plage avec l'eau turquoise, une belle carte postale à chaque réveil et de magnifiques couchés de soleils... Un rêve ? Ouais ... Mise à part tous les petits soucis qu'ils vont rencontrés, cela aurait pu être une vie idyllique. Voilà la réalité : Un cabanon qui ne tient tant bien que mal, l'eau qui ne parait pas si potable que cela, la barrière de la culture et de la langue avec les habitants ... 

Où est le lien avec le titre ? Bonne question. Nous cherchons encore toutes et tous. Ce qui est sûr, c'est que pour un roman autobiographique, il fut un coup de coeur total ! Entre un humour à mourir de rire et des détails sur l'histoire de Tarawa, des petites îles qui l'entoure, l'histoire du peuple y habitant avec leur culture et autre. Enrichir sa culture et ne pas voir passer les heures et les pages grâce aux fous rires que nous procure cette aventure, je ne vois pas ce que je pouvais demander de mieux. 

Ce bouquin m'intriguant beaucoup, je partirais très facilement à la recherche de d'autres oeuvres du même auteur. Sa façon d'écrire est tellement vraie qu'il m'a mise en confiance aux bouts de quelques pages seulement et vous savez que je ne suis pas du tout dans ce genre de roman autobiographique. Voilà enfin un bouquin qui me fait changer d'opinion sur un genre qui n'est pas le mien.

Pour conclure, ce fut une merveilleuse et très agréable surprise. Si vous avez l'occasion de le croiser lors d'un vide grenier, de promotions et que vous appréciez ce genre d'humour tranchant, alors n'hésitez pas ! 


~ Ma note ~
18/20

In My Mailbox [15]


In My Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire qui a été mis en place par Kristi du blog "The Story Siren" et inspiré par Alea du blog "Pop Culture Junkie". C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le regroupement des liens se fait maintenant chez Lire ou Mourir !


Ce que j'ai acheté

  


Ce que j'ai reçu


   
 

Enfernité 2 ainsi que Qu'importe l'éternité sont les premiers romans reçu depuis mon acceptation au sein de l'équipe de chroniqueurs des Editions Macadam ! Etant dans ma ligne de mir depuis un moment, il me fallait commencer par les premiers tomes donc le porte feuille à craqué :p
Il était une fois est un bouquin envoyé par Satine's Book via le Livre Voyageur qu'elle a organisé. Il ne faudrait pas que je tarde à le commencer pour qu'il puisse retrouver sa maman rapidement.
Et pour le petit dernier, La vie sexuelle des Cannibales, c'est un partenariat avec Livraddict et Folio ! A peine reçu, je l'ai terminé donc mon avis arrive prochainement.



Et vous, qu'avez-vous reçu et/ou acheté ?




Bilan du mois de Juin


Bon, j'avoue que ce mois-ci, j'ai eu un peu plus l'occasion de lire mais bizarrement, j'aurais pu faire beaucoup mieux ! 

    
      
      


Soit un total de 2 262 pages.


Comme toujours, pour avoir mes avis, il suffit de cliquer sur la couverture :)